Adresse
/
Téléphone
Le tennis de table est une discipline qui peut être pratiqué à partir de 6 ans par toutes les personnes ayant un certificat médical à jour.

La fédération organise 2 grandes manifestations nationales chaque année : les Coupes nationales aussi appelées Challenge Robert Lecuyer et les Championnats nationaux. En simple ou en double, le but recherché n’est pas forcément la performance. La fête, le respect et la convivialité sont les maîtres mots lors de ces événements.






QUAND UNE PETITE BALLE TROTTE DANS LES TETES, RIEN NE L’ARRETE !

Ce mardi 10 avril 2018, le vent souffle fort et les nuages gris s’amoncellent sur Saint-Etienne. Mais rien ne peut arrêter les 13 jeunes qui suivent leur bonne étoile les conduisant jusqu’à la salle de Montaud pour faire briller leur talent : celui de pongiste en devenir !

Eliot et Salvatore, réunis par leur passion du tennis de table, ont mis en commun leur savoir-faire d’organisateurs pour cette 1re rencontre de tennis de table, sous l’égide du Comité départemental FSCF de la Loire. Les jeunes du Patronage Saint-Joseph et ceux de Montaud, se sont réunis pour que cette dernière se déroule de manière la plus ludique possible, mais avec tout le sérieux que demande une compétition.

Après une phase de 4 poules qualificatives en 3 matchs, nos champions s’affrontent dans un tableau éliminatoire qui les conduit 4 rencontres plus loin, à la plus haute marche du podium. Félicitations à nos 4 premiers : Barra, Étienne, Cyprien et Lucas, un grand bravo à tous les autres ! Un goûter en conclusion a permis un bon temps d’échanges et d’amitié entre joueurs et dirigeants. Les prochaines rencontres sont déjà préfixées pour les vacances de Toussaint 2018, février et Pâques 2019. Avis aux amateurs* !

En effet, ce tournoi à plusieurs rencontres, a bien l’intention de se pérenniser lors de chaque vacances scolaires, et sa vocation est d’être ouvert à tous ceux qui voudraient le rejoindre, car lorsque l’on a le cœur pongiste, on le sait bien : quand une petite balle nous trotte dans la tête, rien ne l’arrête…
_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________